Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 07:05
                                  


                                                          Imagem:Pt-sbg1.png

Sabugal est une municipalité (en portugais : concelho ou município) du Portugal, située dans le district de Guarda et la région Centre   Sabugal , Municipalité  avec  826,70 km² de aire et 13 769 habitants 





                                     

       Chateau de Sabugal


Quartier général des troupes luso-britanniques qui combattirent lors de la 3ème Invasion française, le Château de Sabugal est un morceau de l’histoire de l’une des nations les plus anciennes d’Europe.


                     


Impressionnant ensemble de l’architecture militaire gothique, il possède une enceinte urbaine ovale au tracé irrégulier et une citadelle avec une double enceinte fortifiée, barbacane et tourelles cylindriques. L’enceinte extérieure est de forme pentagonale irrégulière et celle de l’intérieur possède cinq tours carrées.




Surplombant la rivière Côa, ce territoire appartenait au royaume de León jusqu’en 1297, année où il fut intégré au territoire portugais. Le Donjon et les travaux de restauration datent de 1641.


Image:Nt-castelo-sabugal-3.jpg


LA VILLE A SES ORIGINES AU SIEC VI ET EN 1160 A ÉTÉ CONQUISE PAR LE PREMIER ROI DU PORTUGAL ( FILS DU DUC DE BORGOGNE-FRANCE !) À 1190.

Image:Nt-castelo-sabugal-2.jpg



LE CHATEAUFORT MÉDIEVAL A LE DONJON AVEC LES "CINCO QUINAS" ( CINCO ÉCUSSON- SYMBOLE HERALDIQUE DU PORTUGAL)

Image:Nt-castelo-sabugal-1.jpg


 C'EST INTÉRESSANT DE VOIR DANS LA FAÇADE DE L'EGLISE DE MISERICORDIA, GRAVÉ DANS LA PIERRE LA MESURE DU "COVADO", MESURE DE LONGEUR MEDIEVAL.

 Chateau,Sortelha,Sabugal

Couronné d’un château construit sur un formidable ensemble rocheux, Sortelho conserve intacte son allure médiévale dans l’architecture de ses maisons rurales en granit.

Image:Nt-castelo-sortelha3.jpg
                 

armillaire, symbole de D. Manuel 1er et l’édifice qui servit d’Hôtel de ville à cette époque-là. Sur le montant d’une autre porte, tournée à l’est, deux entailles sur la pierre représentent des mesures métriques (la plus grande, un « aune » et la plus petite une «coudée »), qui servaient de point de repère pour les commerçants médiévaux. 


  
Image:Nt-castelo-sortelha2.jpg

Il faisait partie de l’importante ligne défensive des places fortes de frontière, édifiées ou reconstruites pour la plupart sur les forteresses laissées par les anciennes civilisations ibériques. Son nom provient du relief escarpé qui entoure le village en formant un anneau (sortija, en castillan).



Image:Nt-castelo-sortelha-portas-vila.jpg

On entre dans le village par une porte gothique au-dessus de laquelle on voit un balcon (Varanda de Pilatos), avec des ouvertures par où au Moyen-Âge les habitants lançaient toutes sortes de sympathiques projectiles sur les assaillants, notamment de l’huile brûlante. Remarquez aussi le joli pilori surmonté d’une sphère


Image:Nt-castelo-sortelha-muralhas-interiores.jpg


Image:Sortelha.jpg


armillaire, symbole de D. Manuel 1er et l’édifice qui servit d’Hôtel de ville à cette époque-là. Sur le montant d’une autre porte, tournée à l’est, deux entailles sur la pierre représentent des mesures métriques (la plus grande, un « aune » et la plus petite une «coudée »), qui servaient de point de repère pour les commerçants médiévaux.


Image:Sortelha aldeia granitica.jpg


Le charme de ce village se doit à son allure médiévale et au fait que toutes les maisons, construites en granit et possédant généralement un seul étage, soient édifiées sur la roche et accompagnent le relief du terrain.


Image:Sortelha.2006.02-001.jpg


Image:Sortelha.2006.02-002.jpg

                             Image:Nt-castelo-sortelha4.jpg


                              Image:Nt-castelo-sortelha7.jpg



                             Image:Nt-castelo-sortelha8.jpg

                  


                      EXCELLENT PANORAMA SUR LE RIVE COA, AVEC UN JOLIE PONT.


                                                    

          




                

                   




 










           BARRAGE du SABUGAL et sont fleuve CÔA




Il faisait partie de l'importante ligne défensive des places fortes de frontière, édifiées ou reconstruites pour la plupart sur les forteresses laissées par les anciennes civilisations ibériques. Son nom provient du relief escarpé qui entoure le village en formant un anneau (sortija, en castillan).






On entre dans le village par une porte gothique au-dessus de laquelle on voit un balcon (Varanda de Pilatos), avec des ouvertures par où au Moyen-Âge les habitants lançaient toutes sortes de sympathiques projectiles sur les assaillants, notamment de l'huile brûlante. Remarquez aussi le joli pilori surmonté d'une sphère armillaire, symbole de D. Manuel 1er et l'édifice qui servit d'Hôtel de ville à cette époque-là. Sur le montant d'une autre porte, tournée à l'est, deux entailles sur la pierre représentent des mesures métriques (la plus grande, un « aune » et la plus petite une «coudée »), qui servaient de point de repère pour les commerçants médiévaux.

Le charme de ce village se doit à son allure médiévale et au fait que toutes les maisons, construites en granit et possédant généralement un seul étage, soient édifiées sur la roche et accompagnent le relief du terrain.




Partager cet article

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article

commentaires