Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 21:43
                                 

                                       

                Chateau des Maures

                                         
                                                   Image:Sintrazamek.jpg
                 




                                                               Image:Pt-snt1.png

Sintra (anciennement Cintra) est une ville et un municipio portuguaise située à 15 km au nord-ouest de Lisbonne dans le district de Lisbonne (région de Lisbonne et sous-région de la Grande Lisbonne). L’harmonie parfaite entre la nature et le patrimoine de la ville a conduit l’UNESCO à classer la ville au Patrimoine de l’Humanité, dans la catégorie « Paysage culturel », en 1995. Populacion de la ville (portugais:vila):c. 27,000; municipio(canton):419 000 habitants. Sintra est la deuxième ville la plus peuplées du Portugal et comprend dans son territoire 20 'freguesias" dont la plus peuplée est celle de Algueirão-Mem Martins avec 102 413 habitants.




  • Antiquité

Dès le IIe siècle av. J.-C., la ville aurait été habitée par des populations romanisées ; elle faisait alors partie du territoire de la ville romaine d'Olisipo, la future Lisbonne.

  • Période musulmane (713-1147)

La ville de Sintra apparaît dans des textes géographiques (Al-Bakri, XIe s.), comme dépendance de Lisbonne et principal centre urbain après celle-ci.

  • La Reconquête

Dès le début du XIe siècle, les chrétiens entreprennent la reconquête de la région : en 1147, le roi Alphonse Ier de Portugal (premier roi du Portugal) fait réintégrer la ville dans le giron chrétien ; cette étape marque le début de la construction de couvents et monastères dans la Serra.

  • XVe siècle

À compter du XVe siècle, le palais devenant l'un des principaux lieux de villégiature de la cour, la ville s'enrichit de nombreuses villas érigées par l'aristocratie lisboète.

  • XIXe siècle

En 1808, c'est à Sintra qu'est signée la convention pour rétablir la paix après l’invasion du Portugal par l’armée française.

La ville devient l'un des hauts lieux de l'architecture romantique : le poète anglais lord Byron y effectue de nombreux séjours; le prince Ferdinand de Saxe Cobourg-Gotha de Bavière achète les ruines de l'ancien monastère de Notre-Dame de la Péna édifié en 1503 et entreprend la construction du palais de Pena : celui-ci se caractérise par un mélange de styles (gothique, maure, Renaissance et manuélin); il aménage, en outre, un parc regroupant, à côté des essences locales, de nombreuses essences exotiques. Le cadre de la ville participe grandement à l'engouement de toute l'Europe pour cette ville.


Image:Vistasintra.jpg
       Maison à Sintra

                



   Palais National de Sintra

Le Palais national de Sintra – également connu sous le nom de Palais Royal – constitue l'un des principaux monuments de la ville de Sintra au Portugal ; ses deux cheminées coniques blanches hautes de 33 mètres lui donnent une silhouette tout à fait distincte et en font, de ce fait, le symbole de la ville.

Très probablement élevé sur les fondations de la résidence des walis musulmans, il fut le palais des rois portugais dès l'époque de la Reconquête chrétienne. C'est cependant à Don Joao I (1356-1433) et à Manuel Ier (1469-1521) que l'on doit les grands travaux qui ont donné au palais l'aspect général qu'il présente aujourd'hui.

Ébranlé par le grand tremblement de terre de 1755, il fut aussitôt reconstruit « à l'ancienne », selon le terme de G. Baretti, un voyageur italien qui le visita cinq ans après la catastrophe.

Aux XIXe et au XXe siècles il fut l'objet de remaniements, en particulier la démolition des bâtiments qui fermaient la place Rainha D. Amélia, côté sud et côté ouest. Très utilisé au Moyen-Âge comme résidence royale de chasse dans la Serra de Sintra ou comme refuge aux époques de peste, le palais fut toujours fréquenté par les monarques au long de l'Histoire du Portugal, à l'exception de D. Joao V (1689-1750) qui le considérait comme « ce beau palais des rois d'autrefois ».

D. Joao I, dans le premier quart du XVe siècle, sans doute après son retour de la conquête de Ceuta au Maroc, reconstruisit le palais. La configuration qu'il lui donna fut modifiée un siècle plus tard par l'adjonction de l'importante aile manuéline. C'est aussi à Manuel D. que l'on doit le caractère mudéjar qui ajoute beaucoup de magnificence au palais.

D. JoAo III (1502-1557) lui ajouta encore quelques éléments Renaissance, qui en firent, de plus en plus, une construction composite. Soulignons les divers plafonds symboliques, les azulejos du seizième siècle qui constituent la plus grande collection d'Europe et une multitudes d'éléments mudéjars comme portes et fenêtres géminées à encadrements mauresques, arcs outrepassés à intrados polylobés ou zizagués, merlons dentés…

Devenu musée en 1940, le palais a gardé une partie du mobilier du temps des derniers rois. Le reste provient d'autres palais et musées nationaux ou a été acquis en 1939-1940.

Image:PalacioSintra7.jpg

Image:Nt-sintra-palacionacional2.jpg

Image:Nt-sintra-palacionacinoal1.jpg

Image:Palacio Sintra azulejo3.JPG

Image:Palacio Sintra azulejo4.JPG

Image:Palacio Sintra azulejo1.JPG




        Palais de la Pena

   
Image:Palacio da pena1.JPG

Dressé sur l’une des cimes de la Serra de Sintra, au cœur d’un parc de 200 hectares de la ville de Sintra au Portugal, le Palais de Pena se caractérise par son éclectisme architectural et ses couleurs vives, jaune et rouge. Ce magnifique monument est le premier Palais Romantique d'Europe, dont la construction a débuté par exemple 30 ans avant le commencement des travaux du château qui est souvent cité comme la première expression du romantisme en architecture: Neuschwanstein en Bavière.

On le doit au prince Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha - régent du royaume - , d’origine prussienne et portugais d’adoption suite à son alliance avec la reine Maria II.

En 1839, après avoir racheté les ruines d’un monastère hiéronymite du XVe siècle, ce même souverain confie l’édification de son palais d’été au baron Ludwig von Eschwege. Celui-ci mélange allégrement les styles architecturaux - mauresque, baroque, gothique, Renaissance et manuélin - afin de livrer un bâtiment exubérant et haut en couleurs, mais qui conserve toutefois quelques parties de l'ancien monastère.

La construction, débutée au milieu du XIXe siècle, ne s’achève qu’en 1885, année de la mort du roi.

Après la proclamation de la République, en 1910, l’édifice, devenu propriété de l’Etat, est conservé tel quel et ouvert au public.

On pénètre dans le palais par une porte mauresque menant à une cour intérieure; dans celle-ci, on ne peut manquer l’arc de triton, décoré de détails néo-manuélins.

L’intérieur du palais se divise en différentes pièces, uniques en leur genre. La salle arabe, comme son nom l’indique, présente ainsi des fresques et autres ornements inspirés de l’Orient. La salle de bal mélange, quant à elle, des éléments de décoration orientaux à des vitraux prussiens.

Le cloître et la chapelle affichent, pour leur part, le style manuélin.

Les différents balcons offrent des vues panoramiques sur la côte Atlantique et le Tage.


Image:PT Pena palace AD12.jpg

Image:Pena Palace beneath.JPG

Image:Pena Palace arches.JPG

Image:Pena Palace back-edit.jpg

Image:Pena Palace chapel.JPG

Image:Pena Palace Noble Room.JPG



 Les Jardins du Palais  Pena

Image:Pena Park Fern Garden 2.JPG

Image:Pena Park Fern Garden 1.JPG

Image:Pena Park Lake Valley.JPG

Image:Pena Park Fern Garden 3.JPG




       Palais Regaleira à Sintra

Le palais de la Regaleira est situé dans le Centre Historique de Sintra (Portugal), ville classée au Patrimoine Mondial par l'UNESCO. Antonio Augusto Carvalho Monteiro (1848-1920) avec l'aide et le talent de l'architecte Luigi Manini (1848-1936) a créé le palais et les jardins de la "Quinta" (domaine) de la Regaleira qui s'étend aujourd'hui avec son parc sur 4 hectares.

Les références à l'alchimie, la franc-maçonnerie, et les Templiers sont nombreuses aussi bien dans l'architecture du palais que dans la conception même du parc qui l'entoure. Le palais lui même a plusieurs nom ou surnoms : Palácio do Monteiro dos Milhões (Palais du Monteiro des Millions), Quinta da Regaleira ("Domaine" de la Regaleira), Palácio da Regaleira (Palais de la Regaleira).


Image:Palacio-da-Regaleira1 Sintra Set-07.jpg



Image:Regaleira4.JPG

Image:Regaleira1.JPG

Image:Palacio-da-Regaleira Capela1 Sintra Set-07.jpg

Image:Palacio-da-Regaleira Loggia1 Sintra Set-07.jpg


Image:Palacio-da-Regaleira Gruta-do-Labirinto3 Sintra Set-07.jpg

Image:Palacio-da-Regaleira Gruta-do-Labirinto2 Sintra Set-07.jpg

                                Image:Palacio-da-Regaleira Gruta-do-Labirinto1 Sintra Set-07.jpg


  Le Palais de Montserrat

Monserrate c'est un des plus beaux exemples de style arabe construit au XIXe siècle dans la ville de Sintra au Portugal. Le responsable du projet a été James Knowles. Les jardins donnent à ce palais un environnement exubérant.



                     




   Les  Fontaines de Sintra

    Image:Fonte da Pipa.JPG

Image:Palacio-da-Regaleira Fonte-dos-Ibis1 Sintra Set-07.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article

commentaires