Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 21:14


Située au milieu des plaines de l’Alentejo, sur un terrain élevé qui offre de vastes horizons, la gracieuse petite ville d’Alvito se développe autour de son château paladin, qui abrite à présent l’auberge d’Alvito.


Les maisons peintes de blanc confèrent à la petite ville d’Alvito le caractère particulier qui distingue l’Alentejo. Certaines affichent des portes avec des voûtes de style manuélin, qui révèlent son origine datant du XVIIè siècle.


Le village date du début de la monarchie portugaise. Le premier foral lui fut concédé par le roi D. Dinis en 1327 et confirmé par D. Manuel en 1516.


Le château d’Alvito, dont la construction débuta en 1494, est l’une des plus curieuses édifications existant au Portugal. Le visiter, c’est revivre des moments du passé historique survenus ici. La longue présence arabe dans ces lieux a laissé sa marque distincte dans l’architecture mudéjar (que les regards non avertis reconnaîtront facilement grâce aux petites  coupoles et aux minarets coniques peints en blanc), évidents dans divers monuments. Ce caractère mudéjar entoure l’Église Matrice de Nossa Senhora da Assunção ainsi que la Chapelle de S. Sebastião.


L’édifice de la Municipalité, où s’illustre une tour horloge typique de l’Alentejo, ainsi que les Églises de Misericórdia et de Senhora das Candeias (cette dernière abritant un musée d’Art Sacré), qui constituent des œuvres de valeur architectonique méritent une attention particulière.


Hors des portes de la ville, la petite chapelle de Santa Luzia qui fut à l’origine un oratoire musulman, mérite d’être citée.








Église Matrice de Notre-Dame de l’Assomption- Alvito


L’Église de Notre-Dame de l’Assomption, matrice d’Alvito, remonte aux débuts du XVI siècle et présente à l’extérieur des éléments de décoration qui s’insèrent dans l’architecture mudéjare.


Un modeste portail Renaissance donne accès à l’intérieur, où le revêtement d’azulejos orne de beaux panneaux modèles aux tons bleus et jaunes harmonieusement conjugués.

Dans le chœur supérieur de l’église se trouve un grand retable en bois sculpté du XVIIe siècle. 
                       






Château d’Alvito




Le Château d’Alvito est un surprenant édifice presque unique en son genre au Portugal. Bâtit à la fin du XVe siècle, au temps du roi João II, et terminé sous le règne de D. Manuel Ier, Diogo da Silveira, 2ème baron d’Alvito, lui donna forme bien que l'autorisation royale ait été accordée à son père en 1482, par Afonso V. Le Château a hébergé en 1531, João III et son épouse Catherine de Bragance, qui y donna naissance au prince Manuel, qui viendrait à mourir peu après.


Le monument, de plan quadrangulaire, renferme une cour intérieure et est surmonté de quatre tours semi-circulaires. Sur la façade principale se trouvent la tour de la Fontaine (ainsi appelée car ici coulaient les eaux qui autrefois approvisionnaient la petite ville) et la tour de la cloche ou clocher. Les fenêtres, aux arcs doubles en fer à cheval, surmontées de briques, traduisent d’exotiques influences arabisantes dans cette architecture paladine.








Église Matrice de Notre-Dame de l’Assomption- Alvito
L’Église de Notre-Dame de l’Assomption, matrice d’Alvito, remonte aux débuts du XVI siècle et présente à l’extérieur des éléments de décoration qui s’insèrent dans l’architecture mudéjare.

Un modeste portail Renaissance donne accès à l’intérieur, où le revêtement d’azulejos orne de beaux panneaux modèles aux tons bleus et jaunes harmonieusement conjugués.

Dans le chœur supérieur de l’église se trouve un grand retable en bois sculpté du XVIIe siècle.


               
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejardinduportugal
commenter cet article

commentaires

papolette 05/04/2010 21:51


Merci de nous partager toutes ces magnifiques vues... nous partons vers Fatima en fin de semaine... alors je me renseignais sur Nazare et je suis tombée sur votre blog.