Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 22:31






Sur une élévation à quelques kilomètres de la rive gauche du Guadiana, le grand fleuve du sud du Portugal, se dresse la ville de Serpa, toponyme datant de l’époque arabe, il y a plus de 2.000 ans.



Avec l’arrivée dans la Péninsule des peuples musulmans au VIIIè siècle, Serpa se trouva sous la domination de l’Islam avec le nom de Scheberim. Les portugais la conquirent en 1166, mais en 1191, une grande offensive almohade parvint à reconquérir quasiment tout le territoire au sud du fleuve Tejo, comprenant Serpa. En 1232, la région repasserait aux mains des portugais, sous le sceptre du roi D. Sancho II. Durant le règne de D. Dinis, quand la frontière luso castillane fut définitivement rectifiée, Serpa reçut de ce monarque son premier foral, en 1295, qui fit reconstruire et augmenter son imposant château défensif. En 1707, durant la Guerre de Succession du trône d’Espagne, Serpa fut assiégée une dernière fois par des troupes espagnoles commandées par le Duc d’Ossuna.


La première impression que le visiteur a de Serpa est la vision des murailles grandioses du Château où se dessinent les Portes de Moura et celles de Beja, uniques vestiges des 5 portes primitives. Enfermé dans la muraille du côté Est, se dresse le vaste Manoir des Contes de Ficalho, ainsi que l’immense aqueduc aux arcades italiennes qui s’étend jusqu’à l’extrémité de la muraille sud.



À l’intérieur du bourg le tracé des rues, qui s’ouvrent sur de grandes places où coexistent une architecture traditionnelle, érudite et religieuse, confère à Serpa un caractère très singulier qui rend la promenade délicieuse.
La partie la plus haute du tertre correspond au noyau urbain primitif, médiéval, maure et chrétien. Ici on trouve l’Église de Santa Maria, les vestiges de l’ancien Donjon du château, la Tour Horloge et le Musée d’Archéologie. Les horloges sont également évoquées dans le Musée de l’Horloge, installé dans l’ancien couvent du Mosteirinho, unique en son genre dans la Péninsule Ibérique.



 
Après avoir parcouru Serpa, n’oubliez pas de vous rendre à la Pousada de S. Gens, d’où vous profiterez d’un immense panorama de la plaine qui s’étend à perte de vue, ponctuée ici et là par de vastes olivaies qui entourent Serpa. À l’extérieur des portes, le Couvent de Santo António, érigé au XVè siècle et de petits temples de dévotion populaire : Nossa Senhora de Guadalupe et, sur la route menant à Beja, S. Sebastião, du XVIè siècle, où se marient les styles manuélin et mudéjar, témoignent de la complémentarité des deux cultures qui cohabitèrent dans la région.






Murailles de Serpa




C’est le roi Dinis qui ordonna la construction de cet imposant ensemble défensif constitué de puissantes murailles surmontées de donjons. Néanmoins, comme point de passage de la voie romaine qui reliait Beja au sud de l’Hispanie et étant donné ses caractéristiques topographiques, le local a dû être fortifié à l’époque de la domination romaine et ses constructions défensives furent agrandies au temps de la présence musulmane.




 Des 5 portes originelles qui fendaient les murailles, aujourd’hui classées Patrimoine National, subsistent à peine celle de Beja, entourée de lourdes tours cylindriques qui contrastent avec la légèreté des arcs de l’aqueduc, celle de Moura et la Porte Nova.



Cet ensemble fortifié fut, au fil des siècles, témoin du sentiment d’indépendance des Portugais. Au XIVe siècle le bourg soutint João, Maître d’Aviz, futur João Ier, contre Jean de Castille, prétendant au trône du Portugal, de par son mariage avec Beatriz, fille unique du défunt roi du Portugal, Fernando. En 1580, Serpa acclama João IV roi du Portugal juste après la Restauration de l’indépendance du royaume qui avait été annexé à la Couronne espagnole pendant 60 ans. Au XVIIIe siècle, lors de la Guerre de Succession espagnole, elle fut assiégée une dernière fois par les troupes du Duc d'Ossuna. Une brutale explosion de poudre endommagea profondément le donjon et des pans de la muraille, entre-temps reconstruite.




 de Votre Visit
 de Vos Coms

Partager cet article

Repost 0
Published by lejardinduportugal
commenter cet article

commentaires

viola 18/04/2015 19:12

j aime beaucoup serpa

Brigitte Lascombe 01/08/2009 07:38

La vieille ville intra muros est très belle.J'aime beaucoup les photos de toits.
Et d'où vient cet amour du Portugal?C'est ton pays d'origine?Dans ce cas là ça doit être dur d'habiter à l'étranger?
Bonne journée.

lejardinduportugal 05/08/2009 11:54


Bonjour, je vous remercie beaucoup de votre message... et je vous souhaite une excellente journée...  Et oui je suis née au portugal
vivre a l'etranger pour moi ,c'est pas dur,par ce que j'aime beaucoup voyager,et connaitre d'autres cultures
Bonne Journée