Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 07:50
    

                            








                                                              La Mairie




           
                                          

Carte: Beja (c) Tous les droits réservés Filipe Moreira / Semantix

Ourique (prononciation [o(ou)'ɾik(ɨ)]) est une ville et une municipalité du Portugal faisant partie du District de Beja ayant une superficie de 663.4 km² ayant une population de 5 842 habitants.

La localité est célèbre à cause de la Bataille d'Ourique en 1139.

La bataille d'Ourique a eu lieu dans la campagne d'Ourique, actuel Alentejo (au sud du Portugal) le 25 juillet  1139. Là s'opposèrent les troupes chrétiennes, commandées par Alphonse-Henriques de Portugal et celles de cinq rois Maures Almoravides, dirigées selon les chronique portgaise par le roi Esmar, et qui étaient affaiblies par des dissidences internes. La victoire chrétienne fut telle qu'Alphonse-Henriques s'autoproclama roi de Portugal sous le nom d'Alphonse Ier de Portugal avec l'appui total de ses troupes.  
 


               Panorama de la VILLE

                                Ourique - foto de José Semelhe, 2004

           Centre ville á OURIQUE
                           Ourique - foto de José Semelhe, 2004Ourique - foto de José Semelhe, 2004Ourique - foto de José Semelhe, 2004
                            Ourique - foto de José Semelhe, 2004Ourique - foto de José Semelhe, 2004Ourique - foto de José Semelhe, 2004
                                

  La charcuterie á Ourique

                                        


                OURIQUE CASTRO VERDE


          






















                                   

Le drapeau de la République du Portugal.

Ce drapeau apparaît avec la république en 1911 et la déposition de Manuel II de Bragance en 1910

             Image:Military flag of Portugal.svg 

Symbolique reprend le vert foncé de l'espoir, le rouge du sang versé pour la patrie et la sphère armillaire représente le globe terrestre (symbole de l'histoire d'exploration maritime des grands découvreurs portugais). On y trouve également les armes de l'État — les sept châteaux ou citadelles de l'expansion territoriale, reprises sous le règne d'Afonso Henriques 

                           

au XIIe siècle, dont celle de Lisbonne. Les cinq écus bleus sur l'écu blanc sont ceux de sa victoire sur les cinq rois Maures lors de la bataille d'Ourique en 1139.

                    

où il est proclamé roi. Les cinq monnaies byzantines disposées en croix (des points ou besants) reprennent la disposition des cinq plaies du martyr du Christ, au nom duquel Afonso Henriques.

Image:Ourique1.jpg

défit ses ennemis.
Le drapeau contenait à la base six besants blancs dans chacun des cinq écus bleus, représentant ainsi les 30 pièces (6x5) pour lesquelles Judas aurait livré Jésus Christ.



               

                    Ce Drapeau apparaitre Avec la Republique en 1911

                                          

Naissance du Royaume de Portugal

Sous le règne de Alphonse Ier des Asturies(successeur de Pélage), les seigneurs d'Astrurie vont s'emparer au cours de leurs incursions, des terres jusqu'au Douro.

En 868, Porto et Braga sont reprises.

Le royaume de Léon compte au début 4 divisions: les Astruries, le Léon, la Galice et la Castille. Chacune est dirigée par un Comte. Au fur et à mesure des conquêtes les terres sont divisées en comtés ou en duchés. A partir du IXe siècle, le sud de la Galice  forme un comté dynamique autour de sa métropole religieuse, Braga, et de son port Porto. Il porte le nom de Portucale ou Terra portucalensis (pays de Portucale), rappelant le nom latin de Porto (Portus Cale ou Portucale).

La noblesse qui s'y installe fonde le Comté Portucalense. Diogo Fernandes va le diriger et le transmettre à ses enfants jusqu'en 1071. De nombreuses incursions au sud du Douro donnent lieu à de nouvelles occupations par de nouveaux seigneurs qui eux-mêmes se rebellent bientôt contre le Comte. Ces seigneurs ont tendance à s'émanciper du roi.

A cette époque, les chrétiens vont bénéficier de la division arabe et berbère pour réaffirmer leur unité. En 1031, le Califat de Cordoue est défait par des princes maures et divisés en taifas.

En 1095, Urbain II lance la première croisade pour libérer les lieux saints et surtout réagir à la menace que représentent les Turcs récemment convertis à l'Islam. Déjà les réformes grégoriennes appelaient à s'unir pour lutter contre toutes les croyances païennes et hérétiques.

C'est dans ce cadre que, en 1095, Alphonse VI de Castille et de León, annexant la Galice et Portucalem et reformant ainsi l'unité, fait appel à la noblesse française pour l'aider à reconquérir la péninsule. Ce lien avec la France date de son mariage avec Constance de Bourgogne. Raymond de Bourgogne et Henri de Bourgogne, de la même famille que les rois de France, font partie de cette noblesse en quête de terre et de prestige.

En remerciement et pour consolider ses liens avec les autres monarchies, il donne à Raymond sa fille Urraque Ire de Castille et en fait donc le futur roi de Leon et de Galice.

A Henri de Bourgogne son neveu, il donnera la main de sa fille bâtarde, Thérèse de Leon et le Comté de Portucale. Ce dernier installe sa cour près de Braga, à Guimarães (considéré depuis comme 'berceau' du Portugal). Il continue à prêter serment à Alphonse VI de Castille mais bénéficie d'une certaine indépendance. Celui-ci va poursuivre la reconquête jusqu'au fleuve Mondego. 

Des circonstances particulières vont permettre à Henri de prendre totalement son indépendance: la mort du roi Alphonse VI et de son héritier. Urraque Ire de Castille monte alors sur le trône provoquant des contestations chez ses vassaux. Henri refuse de lui prêter serment et affirme son indépendance. A sa mort, sa femme Thérèse de Leon, hérite du comté et poursuit cette politique d'indépendance. Pourtant son rapprochement avec la noblesse de Galice qu'elle réclame en héritage provoque le mécontentement de la noblesse portugaise. C'est alors son fils Afonso Henriques, né à Guimaraes, soutenu par la noblesse portugaise opposée à cette alliance, qui se révolte contre sa mère : c'est la rebellion de Sâo Mamede (1128) et contre le nouveau roi Alphonse VII (de 1128 à 1137) qui finit par en faire son vassal en échange de sa loyauté (traité de Tui).

En 1139, lors d'une razzia contre les musulmans il remporte une bataille historique, la bataille d'Ourique. 
La bataille d'Ourique a eu lieu dans la campagne d'Ourique, actuel Alentejo (au sud du Portugal) le 25 juillet 1139. Là s'opposèrent les troupes chrétiennes, commandées par Alphonse-Henriques de Portugal et celles de cinq rois Maures Almoravides, dirigées selon les chronique portgaise par le roi Esmar, et qui étaient affaiblies par des dissidences internes. La victoire chrétienne fut telle qu'Alphonse-Henriques s'autoproclama roi de Portugal sous le nom d'Alphonse Ier de Portugal avec l'appui total de ses troupes.

                        

Il est proclamé roi par ses troupes sur le champs de bataille. La légende veut que Jésus lui soit apparu pendant la bataille. Cette indépendance sera officialisée par le traité de Zamora (1143) avec lequel Alphonse VII reconnait le royaume du Portugal et son roi : Afonso Henriques (1143-1185). Grâce à son habilité politique et guerrière, il réussit là où d'autres comtés échouent, et gagne son indépendance.

 LA Batailhe de "Aljubarrota"

La bataille d'Aljubarrota qui eut lieu l'après-midi du 14 août 1385, entre les troupes portuguaises commandées par Jean Ier de Portugal et D. Nuno Álvares Pereira 



                                  


renforcées par un contingent d'archers anglais, et l'armée castillane de Jean Ier de Castille renforcée à son tour par un important contingent de chevaliers français. La bataille se déroula aux alentours de la ville d'Aljubarrota, entre Leiria et Alcobaça, dans le centre du Portugal. Malgré la supériorité numérique des Castillans "5 fois supérieur que les Portugais" les Portugais en sortirent largement vainqueurs, mettant un terme à la crise de 1383-1385, et confirmant Jean Ier comme roi de Portugal, le premier de la légendaire dynastie d'Aviz.

Le Portugal victorieux lors de la bataille consolida son indépendance vis à vis de la Castille qui dut renoncer définitivement à ses prétentions sur la couronne portugaise.
  Image:Bataille d'Aljubarrota.jpg



                


1279-1325 : Denis Ier établit les bases des futures grandes expéditions maritimes. Son long règne va permettre d'asseoir les institutions. Il impose le Portugal comme nation et permit à la population de prendre conscience de son unité symbolisée par la construction du monastère d'Alcobaça. Unité grâce à la langue portugaise que Denis Ier va officialiser se démarquant ainsi nettement du galicien

Pour commémorer la victoire et remercier l'aide de Dieu, Jean Ier fit construire le monastère de la Batalha. Selon la légende portugaise une femme dénommée "A padeira de Aljubarrota" (Boulangère d'Aljubarrota) qui avait 6 doigts à chaque main , tua plusieurs soldats castillans qui avaient déserté le combat.

Image:Mosteiro da Batalha (2).JPG
Image:BatalhaFacade1.jpg
Image:Batalha01.jpg
   
                                                        
Image:Mosteiro da Batalha - Claustro 3.jpg                                   
Image:Ourique1.jpg

       Sépulcre de D.Afonso Henriques
                     Au Monast're d'BATALHA
Image:BatalhaTombKingJohn.jpg

Sépulcre de D. Philipa de Lencastre la REINE
Image:Batalha34.jpg
Sépulcre de Henri le Navigateur ,FILS

Image:Batalha38.jpg
Image:Batalha39.jpg

        Sépulcre de D.Fernando "FILS"

Image:BatalhaCloisters1.jpg
                           Image:Mosteiro da Batalha - Capelas Imperfeitas.jpg
                           Image:BatalhaPortal2.jpg
                             Image:Puerta capillas anacabadas.JPG
                             Image:BatalhaNave1.jpg
        

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 21:16



                             




                                                    

Viana do Alentejo . est une ville et une municipalité du Portugal faisant partie du District de EVORA, ayant une superficie,28,9 h/km²,et une population de  2 828 .


 Viana do Alentejo bien sûr, si souvent négligée des visiteurs. Ne pas manquer son beau sanctuaire baroque et son impressionnante collection d'ex-voto, sa petite statue de la vierge (Nossa Senhora de Aires) très haut perchée sur son majestueux autel doré. On vient de très loin pour la vénérer ; son nom signifierait Notre Dame des Airs... Quant aux gens de Viana ils sont à la hauteur de la réputation de ceux de Beja : adorables.
        L'Eglise Notre Dame D'AIRES
                                                   
                              Image:Senhora d'Aires (Viana do Alentejo).JPG        

      Fètes
            Viana do Alentejo :
          Notre Dame d' Aires
     
  Viana do Alentejo : Nossa Senhora d'Aires

                                 

          

L' ANCIEN COUVENT DES FRANSCISCAINES EN 1866 Á ÉTÉ TRANSFORMÉ EN CRÈCHE . LA PRÉMIERE DU PAYS. REMARQUABLES LES 5 TOURS CILINDRIQUES DU CHATEAUFORT, SON
 PORTAIL EST TRÉS BEAU.
   
         
            Viana do Alentejo "Alcaçovas"



   
        
              Vidigueira

                                                                   Wappen      

Vidigueira (prononciation [vidi'gɐiɾɐ] ou [vidi'geɾɐ]) est une ville et une municipalité du Portugal faisant partie du District de Beja ayant une superficie de 316.0 km² et une population de 6 019 habitants.              

                                                                   MAIRIE                                                                  

                                                  

                                         Quinta da Fé Location Map                  
                        VIDIGUEIRA
       Les ruines romaines de Villa Áulica


 S.Cucufate 3 x.jpg 
  Ruinas Romanas de São Cucufate
           Quinta("Domaine")da fé
                           

 Alentejo Cortes de Cima
     
                         

                            



 


Imagem:Vila de Frades - Vidigueira.JPG

 LE  PAIN  ALENTEJANO
           

            Pão Alentejano.jpg

2,5 kg de farine
50 gr de gros sel
125 gr Levure de boulanger                                    
1,5 l de l'eau                                        

                 

                 
     Le Berger à Alentejo
                       
             Vidigueira
               

 

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 18:57
                                              


                                               

                                

                                                                


                                                         
                                                        

 
           LA MAIRIE

Alvito (phonétique: [aɫ'vitu]) est une ville et une municipalité du Portugal faisant partie du District de Beja ayant une superficie de 264.8 km² ayant une population de 2 708 habitants.

L’Alentejo, au sud du Portugal, est une région de lieux romantiques, où l’on vit dans le charme de la nature.


Peut-être pour cela, dans les palais et couvents ou dans les maisons basses au milieu de vastes horizons, se trouvent la tranquillité et le refuge pour une ambiance de romance qui vous fera oublier la ville.

 Eglise Paroisse d'ALVITO

Parcourez ensuite la Route des Fresques dans les églises de la région, en déchiffrant, complices, les secrets que les peintres ont confiés aux murs.

            
            

Un voyage découverte à travers la peinture murale portugaise et la culture alentejane.
La Route des Fresques vous propose un voyage différent à travers le patrimoine religieux , Alvito, . Le but est de dévoiler un secret très bien gardé, la peinture murale des églises du sud du Portugal.
L’image que l’on garde en mémoire de la décoration la plus répandue des églises, surtout dans le nord, est l’abondance de dorures et d’azulejos,"Faiance".
Route des Fresques si surprenante, c’est qu’elle permet de découvrir, en dessous de la chaux qui recouvre les murs, des peintures murales cachées là depuis des siècles et qui nous permettent de lancer un nouveau regard sur ces monuments religieux.

        
Utilisant les tons se trouvant dans le paysage atentejan – bleu cobalt, magenta et jaune ocre – et produits à partir de pigments naturels, les peintures murales avaient pour but de transmettre un message religieux de compréhension immédiate. Commandées au fil des siècles par des « irmandades », confréries ou petites paroisses de campagne, elles étaient la décoration la plus utilisée entre le XVe et le XIXe siècles.
Les monuments de la Route des Fresques dévoilent des peintures d’une grande qualité mais aussi de bien curieuses représentations populaires. En y regardant de plus près, on remarque des mains avec six doigts, des chevaux au regard humain ou des épées coupées de façon à s’adapter à l’espace.

              
              
                                Image:Alvito-CCBY.jpg
                   Chateau d'ALVITO  
                   Aujourd'hui  Hotel "Pousada"5 Etoiles
Pousada de l’Alvito, où tout vous invite à vivre à deux la beauté accueillante de l’endroit. Faites un dîner romantique dans le cloître d’un château du XVe siècle, qui offre aujourd’hui, avec tout le confort, une atmosphère de la vie à la cour.



 
                       Image:Castelo de Alvito (Portugal)2.jpg
                
                 
        Barrage Odivelas et ALVITO


  




             
                  Le Soleil à "ALVITO " 15H45



        Le Coucher du Soleil à Barrage d'ALVITO
             
             
                [Sans titre]
                Barragem de Odivelas - 2007
                markadia
                Odivelas

Les Vestiges de:
 l'Empire Romain à Alvito

     Vous aimeriez imaginer comment vivaient les romains dans une zone rurale au IVè siècle.
   Des vestiges d’un bassin qui fut autrefois une piscine, des thermes où l’on distingue encore les différentes zones d’eau chaude, froide et tiède, des surfaces qui servaient de jardins touffus.
 
 L’édifice principal, flanqué de deux tourelles, est un bel exemple de conservation, sans doute expliqué par l’occupation des lieux tout au long des siècles, même après la fin de l’Empire Romain au Vè siècle. D’ailleurs, la désignation vient du Haut Moyen Âge 
 Promenez-vous dans les salles voûtées au rez-de-chaussée, un jour remplies des produits issus du travail de la terre. Et imaginez la résidence seigneuriale à l’étage supérieur. Montez par l’escalier moderne, qui remplace les vieilles marches, et profitez de la perspective que les romains avaient depuis leur terrase, fiers de leur immense propriété dans le paysage alentejano.
          
              Image:Roman Empire map.svg


Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 02:35





                               

                                                                 

         La Mairie

                      

Avis
ou Aviz est une ville du Portugal, dans la province d'Alentejo.

Elle a donné son nom à la dynastie qui régna de 1385 à 1640.

La municipalité d'Avis est découpée en 8 petites divisions administratives, des paroisses civiles appelées Freguesia:

  • Alcôrrego
  • Aldeia Velha
  • Avis
  • Benavila
  • Ervedal
  • Figueira e Barros
  • Maranhão
  • Valongo
    Vous comprendrez vite pourquoi en voyant les impressionnantes carrières et en vous promenant dans ces villes où les palais et les églises, les châteaux et les maisons modernes et même les tavernes et les chaussées s’habillent de marbre.

    Comencez la promenade AVIS. ville aux ravissants traits barroques.

    Image:Avis4.jpg

  •     AzenhasBairro do JunquilhoBairro NovoHorta de RosasRua Almeida GarrettPraça da RepúblicaRua 25 de Abril

    Convento de S. Bento - Avis - Portugal

Le château est si élevé que de ses tours et bastions «les oiseaux qui volent le plus haut dans le ciel peuvent être vus de dos»
Mais cette splendide localisation eut un autre sens dans l’Histoire du Portugal. Les rochers presque inaccessibles firent de cette forteresse «la plus sûre de tout le Royaume» et tout au long de l’histoire elle s’est adaptée aux nouvelles techniques de guerre. Depuis sa conquête en 1116 par D. Afonso II jusqu’aux guerres de la Restauration de l’Indépendance entre le Portugal et l’Espagne au XVIIe siècle, pour devenir finalement ce qu’elle est aujourd’hui: un lieu de paix et de beauté.


                      
On arrive au Château où l’on est récompensé par une vue que les adjectifs beau, vaste et limpide n’arrivent pas à décrire.
Vous comprendrez vite pourquoi en voyant les impressionnantes carrières et en vous promenant dans ces villes où les palais et les églises, les châteaux et les maisons modernes et même les tavernes et les chaussées s’habillent de marbre.
 les contours du puissant château et les murs de la forteresse apparaissent de plus en plus nettement.

    Eglise, Paroisse "AVIS"
                       
                       

            Chapelle au Centre Ville

                       
                 
Le Soleil dans l’Alentejo est plus doré. Emerveillez-vous avec cette lumière en explorant la nature de cette région.
     

  
                      Coucher du Soleil à " AVIS "
                              
                       
                       
                     Panorama de la Ville
                   
 Le long de la région de AVIS, la plaine , l’uniformité du paysage donnent la véritable dimension de l’Alentejo.

                  

Il est agréable de se promener sur ces terres de plaines claires, qui au printemps se couvrent de fleurs blanches. Un champ parsemé de monts, de villages et de villes et de nature qui mérite un passage prolongé.

                            

Admirez les vastes champs de céréales, 
   Gastronomie de L'Alentejo "AVIS"


Gastronomie de l’Alentejo Lieu: Alentejo Photo: Nuno Calvet
La cuisine de l’Alentejo met de la créativité dans tous ses plats, en leur donnant une touche d’imagination.
le pain,
 
Autrefois, l’Alentejo était une grande région productrice de blé. Dans les champs couverts de chênes-lièges et d’oliviers,

                    

et l’huile d’olive sont la base de l’une des plus savoureuses cuisines du Portugal, que les herbes parfument avec leurs arômes des champs.

 

 


La soupe est le plat principal et peut être servie froide en gaspacho, mais le pain est obligatoire dans la soupe de squale,
 



de morue ou dans la soupe à la tomate ,Chorizo. Et on le retrouve aussi dans les migas qui accompagnent le porc, l’ensopado d’agneau ou dans une simple açorda alentejane.
Comme vous ne pouvez pas rater aussi les fromages et les pâtisseries de couvent. En ce qui concerne les fromages, les plus fameux sont ceux de Nisa, de Serpa et d’Évora, et c’est le moment idéal pour déguster un vin rouge de Borba, Redondo, Reguengos ou Vidigueira. Pour les pâtisseries…et bien, il y avait beaucoup de couvents en Alentejo et le savoir-faire des sœurs, mélangeant œufs, sucre et amandes donnait de vraies louanges aux cieux !

Suivez notre conseil et ne dites pas que l’on ne vous a pas prévenu...


                
 Basilic                                  
            
Ocimum basilicum 


                     


                       Romarin
   
                          THYM
  
                                      
 Centre Nautique..." Avis "

                     


    
                
                
                             
      Centre Nautique...                   
                    
       ... Plage à "AVIS" 
      
                
               


                    
               


        Faune à " AVIS "

la tranquilité des troupeaux, les couleurs des oiseaux. 

Aigle Royal


Ce n’est pas par hasard, s’il existe à AVIS une zone de protection des oiseaux, tant l’avifaune locale est importante. Dans cette localité.



Tourterelle


Perdrix


Lynx Ibérico
                                                                      
Liébre


  Porc "ESPINHO"                      

                  

                    MOCHO


    Rouge gorge
          Faisan           

 Le Pigeon Sauvage
 

               "Texugo"
  





                                



                                







                                


                                

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 22:09
CHATEAU ALMOUROL;

     
                                    
                    

         video   
 

AlmourolL'origine du nom ALmourol n'est pas connue avec précision, ce qui rend sa signification difficile à préciser. La graphie du nom elle-même a connu quelques variations dans le temps : Almoriol, Almorol, Almourel, Almuriel.La théorie la plus acceptée est que ce nom proviendrait du mot arabe almoran qui signifie « roche haute », ce qui correspondrait tout-à-fait à la situation du château d'Almourol, perché à 18 m du sol et bâti sur un imposant bloc de granit. Construit sur une véritable petite île du Tage, entre Vila Nova da Barquinha et Praia do Ribatejo, le château d'Almourol est, sans doute, une des plus belles et des plus originales forteresses existantes au Portugal. Elle mesure 310 mètres de long, 75 mètres de large et 18 mètres de haut au point le plus élevé.                  


pendant la Reconquista.
La Reconquista (mot espagnol, en français Reconquête) correspond à la conquête des royaumes musulmans de la péninsule Ibérique par les souverains chrétiens. Initiée en 718, elle s'achève le 2 janvier 1492 quand Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille, les « Rois catholiques » (Los Reyes Catolicos), chassent le dernier souverain musulman de la péninsule, Boabdil de Grenade, achevant l'unification de l'essentiel de l'actuelle Espagne— excepté la Navarre, incorporée en 1512. Origine La première occupation 
du site est ancienne. Les premiers lusitaniens




 
                                        
                             
                    
en auraient déjà fait une place forte à l'époque et ce site a été occupé depuis la Rome Antique
jusqu'à la fin du Moyen Âge.



<<Moyen Àge>>
Le Moyen Âge est une époque ou période historique occidentale située entre l’Antiquité et les Temps Modernes (débutant par la Renaissance), soit entre 476 (chute de l'Empire romain d'Occident) et 1439 (invention de l'imprimerie par Gutenberg) après Jésus-Christ, du Ve au XVe  siècle. Il s’étend sur une période d'environ mille ans que les historiens ont divisée en plusieurs parties.


                     Image:Middle Ages-b.jpg
                    Image:VitrailLouvre.jpg
            

Il est certain que lorsque les troupes portugaises sont arrivées sur les lieux, le château existait déjà et était alors appelé Almorolan. 


Le château d'Almourol se trouve sur une petite île rocheuse au milieu du Tage au Portugal. Il a servi de forteresse aux chevaliers de l'Ordre du Temple 
Le château et les chevaliers templiers . Le site a été confié aux chevaliers de 
l'Ordre du Temple 
 Image:Hughes de Payns.svg
Image:Templarsign.png          
Le château et les chevaliers templiers . Le site a été confié aux chevaliers de
l'Ordre du Temple 
Image:Castelo de Almourol 2.JPG

qui en ont fait une base pour leurs opérations entre le Mondego ,et  le Tage.
 

Comme ils étaient également chargés de la protection de la capitale d'alors, Coïmbra, 
le château a été reconstruit et les éléments architecturaux qu'ils y ont apportés sont toujours visibles à ce jour

 

La tour prison du château d'Almourol possède trois niveaux et a été largement modifiée au long des siècles, même si elle garde d'importants témoignages de son architecture première. D'un autre côté, la conception de murs avec des tours de taille équivalente sur les côtés est une caractéristique apportée par les templiers 
dans la péninsule Ibérique.

     Les royaumes chrétiens face à l'empire almohade en 1210, période d'al-Andalus dite de la conquête almohade.

Image:Castelo-de-Almourol interior.jpg


Abandon et renaissance du château

Lorsque l'ordre du Temple fut dissous, les châteaux d'Almourol et de Tomar.Elle a été fondée comme quartier général des Templiers au Portugal au douzième siècle et on peut encore y voir parmi les plus significatifs monuments des Templiers en Europe : le château de Tomar. 
Sous le reigne de HENRI le NAVIGATEUR
les Grands Découverts

                                           Image:Henry the Navigator1.jpg
Image:Armas infante dom henrique.png     Armoiries du prince Henri, dit le Navigateur, avec leur devise «talent de bien faire».






Dans le courant du XVe siècle et au XVI  siècle, ce mouvement permit à l'Europe de se lancer dans des expéditions maritimes d'envergure mondiale, connues sous le nom de grandes découvertes.
On appelle Grandes découvertes les découvertes géographiques qui marquèrent le monde occidental aux XVeet XVIe siècles, ainsi que certaines innovations de la même époque qui ont permis ces voyages ou qui en ont été le résultat.
                                   
                              Image:Henry the Navigator.jpg

                       Grands Découverts
L'Europe 1328
Image:Europein1328.png

D'Aprés l'Europe"1328"
Les Voyages Planifiées par                       
Henri le Navigateur
 Grandes découvertes 


      

Henri le Navigateur, Infante Dom Henrique (4 mars 1394 - 13 novembre 1460), prince du Portugal, est souvent considéré comme la figure la plus importante du début de l'expansion coloniale européenne. Il est le troisième fils de Jean Ier de Portugal, le fondateur de la dynastie d'Aviz. Sa mère est Philippa de Lancastre, fille de Jean de Gand et soeur d'Henri IV d'Angleterre. Henri le Navigateur ne s'est jamais marié et n'a pas eu de descendance.

                                      
En 1414, alors qu'il n'avait que 20 ans, on signale qu'il convainquit son père de monter une campagne pour prendre le port de Ceuta aux musulmans.

En 1427, l'un de ses navigateurs découvrit les Açores, peut-être Gonçalo Velho Cabral ou Diogo De Silves. Elles furent rapidement colonisées, mais leur reconnaissance complète se déroula jusqu'en 1452.

Armoiries du prince Henri, dit le Navigateur, avec leur devise «talent de bien faire».
 
Armoiries du prince Henri, dit le Navigateur, avec leur devise «talent de bien faire».

Jusqu'à Henri, le cap Bojador était le point le plus méridional de la côte de l'Afrique connu des Européens. Gil Eanes, le commandant de l'une des expéditions d'Henri, fut le premier européen répertorié à l'avoir passé en 1434.

Quand Édouard mourut cinq ans plus tard, Henri soutint son frère Pedro pour la régence, pendant la minorité d'Alphonse V, et il reçut la confirmation de ses privilèges. Il fit mettre au point un nouveau type de navire, la caravelle, qui permit d'aller plus loin. Le Cap Blanc fut atteint en 1441 par Nuno Tristão et Antao Gonçalves. La Baie d'Arguin fut en vue en 1443, et l'on y édifia un fort important en 1448.

Dinis Dias rencontra bientôt le fleuve Sénégal et passa le Cap-Vert en 1444. Alors la frontière sud du désert avait été franchie et ensuite Henri eut un de ses souhaits exaucé : les lignes commerciales contrôlées par les musulmans étaient contournées et l'or et les esclaves devinrent rapidement disponibles.

À partir de 1452, l'arrivée de l'or était suffisante pour que les premiers cruzados pussent être frappés. La même année, Henri le navigateur missionne le navigateur portugais Diego de Teive, pour aller découvrir et reconnaître la mythique île d'Antilia qu'on imagine située au-delà de l'archipel des Açores.

En 1460, le rayon d'action s'étendait jusqu'à l'actuelle Sierra Leone.

Henri fut aussi le principal organisateur d'une attaque sur Tanger en 1437. Ce fut un échec désastreux et son plus jeune frère Ferdinand fut capturé et mourut en captivité onze années plus tard. La réputation militaire d'Henri en souffrit et il se concentra sur ses explorations et dans la politique de la cour du Portugal.

L'impact d'Henri sur l'Histoire est grand, ayant déclenché l'intérêt des Européens pour la colonisation (intérêt renforcé par la perte de Constantinople, en 1453) qui transformerait le monde pendant les quatre siècles suivants. L'école de Sagres permit le progrès dans plusieurs domaines de l'art de la navigation.

Moins de trente ans après sa mort, le cap de Bonne-Espérance fut passé et Vasco de Gama atteignit l'Inde la décennie suivante.   

                                   

                                                       Le contournement de l'Afrique par Vasco de Gama, Premier voyage (1497 - 1499)
                                  

Au XV e siècle, l'Europe trouve en Orient ( Inde, Chine, Japon) des produits de très grande valeur : la soie et les épices. Mais la route terrestre est contrôlée par les Ottomans et la route maritime par les Italiens (Gênes et Venise). Après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, le commerce devient de plus en plus difficile.
Les portugais atteignent alors les Indes en contournant l'Afrique, comme Diaz en 1487 ou Vasco de Gama en 1498. 

 Le contournement de l'Afrique par Vasco de Gama, Premier voyage (1497 - 1499)
                           Image:Vasco-da-gama-2.jpg

Vasco de Gama (v. 1469 à Sines au Portugal — 24 décembre 1524 à Cochin aux Indes) est un navigateur portugais, premier Européen à arriver aux Indes par voie de mer en contournant le cap de Bonne-Espérance.

Il est le fils de Estêvão de Gama, noble portugais, gouverneur de la côte sud.

Lorsque Vasco de Gama s'embarque en 1497 à la tête de quatre navires, cela fait environ un siècle que les Portugais, à la suite des expéditions lancées par le prince Henri le Navigateur, explorent méthodiquement les côtes africaines. En particulier, Bartolomeu Dias a doublé en 1488 le Cap de Bonne-Espérance, et l'étape suivante consiste à rallier l'Inde et ses richesses. Au passage, on espère trouver le mythique royaume du prêtre Jean, et conclure avec lui une alliance contre les ottomans, mais cet espoir sera déçu.

Vasco de Gama arrive aux Indes à Calicut, après environ un an de navigation. En 1502, le nouvel « amiral des Indes » reprend la mer, avec une flotte nombreuse (une vingtaine de navires de guerre). Cette expédition marque les débuts de l'empire colonial portugais, et rapportera à la couronne un butin substantiel ainsi que des privilèges commerciaux importants...

Couvert d'honneurs, Vasco de Gama va pourtant être laissé dans une semi-retraite pendant 20 ans, avant d'être nommé vice-roi des Indes en 1524. Il meurt cependant peu de temps après y être arrivé. Ses restes seront ramenés au Portugal en 1539.

À la différence de Christophe Colomb, Vasco de Gama n'a pas laissé de récit de voyage. Cependant, l'un de ses hommes a tenu un journal, lequel donne un bon aperçu des divers types de problèmes qu'il leur fallut surmonter.

En 1994 il fut représenté sur les billets de banque portugais de 5000 escudos (environ 25 euros)Achevé en 1998, 500 ans après l'arrivée aux Indes de Vasco de Gama, le plus long pont d'Europe, situé à Lisbonne, porte son nom (pont Vasco da Gama).                                                                 Image:GD-EG-Alex-Antoniadis09.JPG 
Statue au palais Antoniadis à Alexandrie

Image:Belem.Jeronimos07.jpg

 Tombeau au monastère des Hiéronymites
"JERONIMOS".................
.... Caravelle "Santa Maria"

                   

Christophe Colomb 
 Débuts dans la marine (1476)

   décennie suivante. Christophe Colomb y passa quelque temps et, bien que ce ne soit pas archivé, il vogua à la fin des années 1470 autour des possessions portugaises de Madère et le long de la côte occidentale de l'Afrique.
              
   Christophe Colomb 1492

 


Le projet de voyage aux Indes par l'ouest 1484
Le Ier voyage (1492-1493)

Le IIe voyage (1493-1496)
Le IIIe voyage (1498-1500)
Le IVe voyage (1502-1504)
Il meurt le 20 mai 1506 à Valladolid 
    

veut atteindre l'Asie par l'Ouest. Il s'adresse aux rois catholiques qui viennent de réussir la prise de Grenade et sont très attachés à l'idéal de Croisade. Isabelle accepte, équipe trois bateaux et signe une capitulation avec le navigateur : Colomb devient amiral de la Mer Océane, obtient la vice-royauté dans les terres découvertes et 1/10e des richesses. Le départ a lieu le 3 août 1492 et fait une escale aux Canaries.Ils arrivent en Amérique le 11 octobre.

Image:Castelo de Tomar (16).JPG

La forteresse faisait partie du système de défense créé par les Templiers pour sécuriser la frontière du jeune royaume chrétien contre les Maures, frontière qui, au milieu du XIIe siècle, correspondait à peu près aux rives du fleuve Tage. Une ville s'établit peu à peu autour. Quelques années après, le château fut choisi comme siège de l'ordre au Portugal.Selon les chroniqueurs chrétiens, en 1190, le château de Tomar où s'était réfugié la population chrétienne, a résisté pendant six jours aux attaques du calife almoravide Abu Yusuf Yaqub al-Mansur,
 
                  Les royaumes chrétiens face à l'empire almohade en 1210, période d'al-Andalus dite de la conquête almohade.

                            
                                               

                        

Un seigneur arabe, alors propriétaire du château d'Almourol, fut trahi par un chevalier chrétien dont sa fille s'était amourachée, et auquel celle-ci avait révélé les secrets d'entrée dans le château par un tunnel sous le Tage.Le chevalier utilisa ces informations pour monter une embuscade et investir le château. Mais l'émir et sa fille préférèrent se lancer du haut des tours du château plutôt que d'être capturés...

                                    

                   
                                                                              




Abû Yûsuf Ya'qûb al-Mansûr
,fut un émir marocain au XIIe siècle. Né à une date inconnue, il succéda à son père comme calife Almohade en 1184. Il meurt en 1199.

 Une plaque près de l'entrée de l'église du château commémore cette victoire et une porte de la forteresse fut appelée "la porte du sang".Lorsque l'ordre du Temple fut dissous, les châteaux d'Almourol et de Tomar furent donné à un nouvel ordre, l'ordre de la chevalerie de Notre Seigneur Jésus-Christ, fondée le 14 mars 1319.

Le siège central de l'ordre du Christ  fut transféré de Castro Marim à Tomar en 1357.
            Chateau de TOMAR
Image:Tomarcastle.jpg
                                Image:Tomartemplarschurch2.jpg

Il existe de nombreux points communs entre ces forteresses qui appartiennent au même style d'architecture militaire templière. Les deux châteaux sont construits selon une disposition quadrangulaire. Les remparts sont protégés par neufs tours circulaires et il y a également une tour servant de prison au centre de la structure.Les dernières caractéristiques représentent deux innovations à l'architecture militaire portugaise apportées par les templiers. La prison qui n'apparaît à Tomar qu'au XIe siècle, et qui représente le dernier rideau de défense templier, est inhabituelle dans les châteaux de la même époque.
Murailles du Chateau de ALMOURAL
   
Image:Castelo-de-Almourol vista-rio.jpg

Des fouilles archéologiques effectuées à l'intérieur et à l'extérieur de l'enceinte, ont permis de trouver plusieurs objets de la période romaine (monnaies), ainsi que du Moyen Age (médailles). Il semble même qu'avant l'invasion Romaine, les lusitaniens avaient déjà construit un petit château sur cet île. Celui-ci fut pris par les Romains, puis plus tard, par d'autres groupes, notamment les Alains, les Wisigoths et les Maures.



Image:Castelo de Almourol - Inscrição.JPG

La plupart des éléments d'origine ont été détruits dans le but de créer un monument médiéval emblématique mais sans aucun témoignage réel de son passé.


                                    Image:Castelo-de-Almourol passagem.jpg 

La Renaissance est une période de rénovation littéraire, artistique, et scientifique, qui prit place en Europe par la diffusion de connaissances nouvelles parmi un milieu lettré.Ce mouvement eut comme origine la Renaissance italienne : La Renaissance s'accompagna aussi d'un ensemble de réformes religieuses.


                          Image:Castelo Almourol Portugal 1.JPG

Au cours du XXe siècle, le site a été remanié pour devenir une résidence officielle de la république. D'importantes rénovations ont été menées durant les années 1940 et 50 et eurent lieu dans ce château.

                              Image:Castelo Almourol Portugal 2.JPG

Aujourd'hui, Le château est en bon état de conservation. Il se trouve sur l'île Rio Tejo (Ilhota do Rio Tejo) dans la municipalité de Vila Nova da Barquinha et peut être visité gratuitement. Les visiteurs ont juste à payer un prix modique afin d'accéder au site en bateau.

Image:Castelo de Almourol 6.JPG

Repost 0
Published by le jardin du portugal - dans videos
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 04:03








je vous propose

                                                                            MADERE
Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 03:41


Image1.png















MES   VOEUX

           de BONNE ANNEE
                          2008

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 08:20


     

 JOYEUSES FETES NOËL
 BONNE ANNEE
                                  2008

 

                                                                                              

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 08:12






    BONNE      ANNEE   2008

      Image Hosted by ImageShack.us

Repost 0
Published by le jardin du portugal
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 12:15
  

                                                                                                                               




                                                                                                        


JOYEUX NOËL 
                  BONNE ANNEE
               2008

 




Repost 0
Published by le jardin du portugal - dans videos
commenter cet article